Quand ? Comment ?

Le début de cette aventure est prévu pour le 8 Novembre où nous atterrirons à Ushuaia.

Ci-dessous vous trouverez les points de passages approximatifs dans les associations. Le reste du temps nous serons sur le trajet à vélo.

ARGENTINE : de Décembre 2017 à Février 2018

  • Passage à San Carlos de Bariloche pour la période de Noël
  • Arrêt à Cafayate : Centro Integrador Comunitario afin de donner des cours aux enfants

 

PEROU : de Avril à Mai 2018

  • Aldea Yanapay : école dans la région de Cusco

 

MEXIQUE : de Octobre à Décembre 2018

  • Casa Hogar Maria Teresa : foyer de jeunes filles à Tesistan


A vélo
, un moyen de transport simple, efficace et écoresponsable.

Ce compagnon nous permettra d’être au plus proche de la population rencontrée et donc de faciliter nos échanges.Pour nous, l’émission de CO2 et le respect de l’environnement est l’un des plus grands enjeux de notre siècle.Respecter le monde qui nous entoure, participer à la sauvegarde de l’environnement mais aussi se reconnecter avec la nature est une partie centrale de notre projet.

Dans cette optique le choix du vélo nous est apparu comme une évidence.

 Selon nous avoir la chance de VIVRE A 100% le moment présent est une réelle opportunité d’adopter un nouveau style de vie.Nous pourrons ainsi profiter de 100% des échanges avec les hommes, les femmes et les enfants rencontrés au cours de notre projet.

Enfin ce moyen de transport nous aidera à dépasser nos limites, à accepter les éléments et à mieux connaître et respecter notre corps.

C’est avec impatience, que nous attendons d’enfourcher nos bicyclettes et parcourir pas moins de 25000km à travers montagne, jungle et village.


Après ces longues journées à appuyer sur nos pédales, il en va de soi que le sommeil sera l’un de nos principaux alliés. Pour cela rien de tel qu’une habitation simple et fonctionnelle vous m’aurez bien compris pas de logement hyper luxueux mais une tente deux, trois personnes. Encore une fois la simplicité est de mise, pas besoin de plus, nous voyagerons léger et avec la plus faible empreinte écologique possible.

Vous me direz se reposer c’est bien mais que comptez-vous mettre comme carburant dans vos corps ?Rien de bien précis de la nourriture locale, facile à chauffer et à transporter. De la vraie gastronomie en somme des pâtes, du riz et autres produits locaux que l’on trouvera sur notre chemin.La seule règle que nous nous sommes fixée est de ne pas dépasser notre budget journalier de 8 € par jour.

L’objectif du projet est donc bien axé sur la simplicité, l’agrandissement de notre zone de confort et la découverte de nouveaux horizons.Le tout bien entendu en respectant et en ne faisant qu’un avec la nature qui nous entoure.