Le projet

Notre rêve

Ce fameux projet, un mot plutôt angoissant et assez abstrait au départ. Avant de commencer, cela nous paraissait clair et flou à la fois, un sentiment mitigé, très difficile à définir mais que chacun d’entre vous a pu ressentir au moins une fois dans sa vie lors d’un lancement de projet, ou encore avant de commencer un examen en voyant cette page blanche devant soi sur le bureau. Avant chaque grande échéance de la vie, nous devons toujours avoir en tête cette petite phrase : « tout est possible mais rien n’est gagné ! »

Revenons à nos moutons, au début la seule chose qui nous semblait indispensable était cette envie insatiable d’aider ceux qui en ont besoin et de partager notre énergie positive. Une valeur commune nous a toujours animés : « donner c’est gagner ». Il nous a fallu cibler, réunir nos forces dans une grande bataille, notre bataille. Une évidence pour les deux compères que nous sommes, aider les associations en local par le biais de deux aspects primordiaux : l’éducation et le sport. Cette évidence était telle, que c’était comme si ce projet était là dans un petit coin de nos têtes depuis toujours et n’attendait que notre rencontre pour voir le jour. Vous pourriez certainement nous voir comme des jeunes rêveurs généreux et vous questionner quant aux actions concrètes que nous souhaitons mener.

Chez Sharing the bliss, il n’y a rien de révolutionnaire mais simplement un projet précis et structuré. Notre souhait est d’aider les associations locales qui sont déjà en place et qui mènent un travail fantastique.

"Donner c'est gagner"

Pourquoi aider les associations locales ?

La découverte c’est aussi l’ouverture d’esprit, l’échange, la différence. Cette expérience représente pour nous la chance d’apprendre une nouvelle culture et de vivre avec la population locale au quotidien tout en leur apportant notre aide.

Aider c’est aussi respecter les actions déjà mises en place. Nous n’avons pas la vanité de dire que nous changerons le monde. Nous souhaitons simplement faire partie de toutes ces petites gouttes d’eau qui composent l’océan. Chaque goutte d’eau a son importance et nous avons le devoir aujourd’hui de suivre nos convictions à travers ces actions positives.

Pour autant, nous sommes réalistes. C’est pour cela que nous souhaitons dans un premier temps aider les hommes et femmes qui composent ces associations et se démènent chaque jour.

Sur les un an et demi en Amérique du Sud, nous passerons huit mois au sein d’associations locales préalablement choisies et nous leurs consacrerons 100% de notre temps. Les dix autres mois seront consacrés à l’aventure sportive, la découverte de paysages et le dépassement de soi.

Nous proposerons notre aide dans 5 pays : l’Argentine, la Bolivie, le Pérou, le Guatemala et le Mexique.
Notre désir est de passer environ deux mois dans chaque village/ville afin de donner le meilleur de nous-même mais surtout de tisser des liens sincères avec la population.

Le choix des pays et des associations :

Pour de nombreuses personnes, choisir c’est devoir renoncer. En ce qui nous concerne, choisir c’est simplement suivre nos convictions, notre instinct, notre cœur.

Nous avons passé plusieurs journées à nous renseigner, à comparer et à analyser les différentes associations dans les pays que nous avons ciblés. L’important était de connaître leurs valeurs, leurs besoins et leurs actions menées afin de trouver celles qui nous correspondraient le plus.
Durant cette étape nous avons pu compter sur plusieurs de nos collaborateurs de Décathlon dont Esteban Vergara, un Chilien et Sarah Messier qui connaissait certains de ces pays.
L’objectif était aussi, comme nous l’avons déjà dit, de vivre le quotidien avec eux et donc de mener des tâches allant de la construction de bâtiments, l’aide aux devoirs jusqu’au activités sportives et la distribution de matériels.

Voici le schéma d’aide humanitaire « sharing the bliss » tel que nous l’avons imaginé :

Les associations que nous avons ciblé :

Pays: Argentine
Durée: 1 mois

Le CIC de Cafayate : Centro Integrador Comunitario

Il s’agit d’un centre d’accueil pour enfants et adolescents, ce site leur permet de venir s’épanouir et d’apprendre ! Nous avons proposé d’y donner des cours de français, d’anglais et de mathématiques aux enfants voulant une aide scolaire ! Nous y avons rencontré des adolescents également, qui poursuivent leur études, certains vont en classe préparatoire afin de passer des concours.

Leurs valeurs sont : l’engagement, le respect d’autrui, l’honnêteté, l’égalité, l’esprit d’équipe.

Les relations humaines y sont favorisées et les jeunes apprennent à vivre ensemble tout au long de la journée.

   Macha’k Wayra

Pays : Bolivie
Durée : 2 mois

Macha’k Wayra signifie “Vent Nouveau” en aymara, langue parlée dans les hauts plateaux boliviens. L’association a été créée entre Boliviens et Français au mois d’avril 2005, pour venir en aide originellement à un village de l’altiplano bolivien : Santiago de Machaca (province José Manuel Pando).

Le sigle de l’association représente une cigogne qui symbolise la partie alsacienne de l’association et une vigogne, un camélidé vivant dans la région des hauts plateaux.

L’association a pour objet de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des enfants et de leurs familles, en partenariat avec les communautés et les institutions locales (autorités municipales, éducatives et sanitaires, coopératives artisanales).

Son action se situe dans les domaines éducatifs et sanitaire. Elle s’étend actuellement à toute la province José Manuel Pando dont les deux municipalités sont Santiago de Machaca et Catacora.

Pays : Pérou
Durée : 1 mois et demi

Aldea Yanapay est une communauté indépendante et auto-financée qui a pour mission d’offrir aux enfants, aux adolescents, aux familles et à la société des alternatives d’éducation et de développement basées sur la tolérance, l’amour, la spiritualité et le respect de la planète.

Avec des bénévoles, ils donnent de l’amour aux enfants et adolescents de deux écoles dans la région de Cusco.

Education – Permaculture – Eveil spirituel : Permettre aux enfants de s’épanouir, leur offrant un cadre positif autour de la nature et l’éducation, le respect d’autrui, la tolérance, tout autant de valeurs profondes qui font d’Aldea Yanapay une association en or.

Pays : Mexique
Durée : 1 mois

Il s’agit d’’un foyer situé à Tesistan qui loge plus d’une trentaine de petites filles âgées de 3 à 18 ans. Ce foyer a été créé avec l’intention de soutenir les filles de la maison et de les aider dans leur croissance et leur développement.

Les missions qui sont confiées sont :

  • Le soutien scolaire : Devoirs, exercices supplémentaire, lectures, écriture.
  • Confectionner le repas commun.
  • Les activités plein air, sportives ou culturelles.

 .