Victor y Silvia : une rencontre en or

Nous croisons beaucoup de personnes sur la route, énormément d’habitants, de voyageurs, des couples, des amis, des familles. Et nous vous avions parlé d’une rencontre exceptionnelle, voici comment elle s’est déroulait.

Nous cherchons un endroit pour la nuit à Puerto Natales grâce à notre application IoVerlander.
Nous remarquons avec l’application qu’à 175m de l’office de tourisme où nous nous trouvons, une maison familiale fait également office d’hôtel. Grâce aux commentaires laissés par les voyageurs, nous voyons même qu’un couple a été hébergé gratuitement chez eux. Ces derniers avaient eu la chance de croiser Don Victor sur le parking de ce même office de tourisme. Dormant dans leur Van en pleine hiver avec une température à -7°c, notre hôte ami leur proposa de venir se réchauffer chez lui autour d’un thé. Thé qui se transformera en une invitation à dormir qui durera 3 jours.
Tombés amoureux de cette histoire, nous nous disons que c’est à cet endroit qu’il faut aller demander des renseignements, des conseils car ce couple a visiblement le cœur sur la main.

Julien décide donc d’aller jusqu’à ce lieu afin d’échanger avec ces locaux. En arrivant, il se rend compte qu’il n’y a pas d’adresse précise mais un groupement de maisons. Que faire ? Sonner jusqu’à trouver la bonne porte ou abandonner et chercher un autre endroit pour dormir ? Nous sommes ici pour faire des rencontres, sortir de notre zone de confort et c’est pourquoi il décide de sonner. Une dame lui répond et il commence à lui expliquer la situation. Le portail s’ouvre, Don Victor arrive, automatiquement il nous propose de mettre les 2 tentes dans son jardin. Wahou !!!! Julien accepte sous réserve que Sofiane et moi-même soyons d’accord. Il vient donc à notre rencontre afin de prendre la direction de la maison du bonheur.

En arrivant nous saluons Silvia et Victor puis posons nos vélos. Victor nous montre un endroit où poser nos tentes, puis se dirige vers une petite cabane dans le jardin et commence à ranger le lieu où se trouve 2 lits en nous disant « c’est ici que vous dormirez ». Plein d’allant, cet homme de 72 ans range la petite pièce avec vigueur et rapidité pour nous offrir un nid douillet.

Une fois terminé, il nous invite au chaud à l’intérieur de sa maison afin d’y partager un thé. Ce gouter se traduit par 2 cafés et des tartines de pains et confitures faites maison à ne plus pouvoir manger.
Finalement nous passerons 3 jours chez Victor qui nous proposera gentiment de garder nos vélos et notre matériel durant notre excursion à Torre del Paine.

Pendant ces 3 jours, Victor est comme un enfant et nous également. La raison ? Il était content de nous recevoir et de partager un moment de plaisir. Quelle leçon de vie de voir que cet homme était simplement heureux en nous faisant plaisir.

Victor est une personne à laquelle on s’attache très facilement, en moins de quelques jours, c’est comme si nous le connaissions depuis toujours. Pour le remercier, nous avons organisé un repas et nous avons également imprimé 4 photos que l’on avait pris la veille afin qu’ils puissent garder un souvenir de nous.
Quelques heures plus tard, les photos étaient plastifiées et accrochées sur le mur de la cuisine, encore un moment émouvant.

 

 

La veille de notre départ, ce dernier vient nous voir en nous disant les larmes aux yeux : « Je suis triste car demain mes 3 amis de France partent. Je suis très content de votre présence et si vous voulez encore restez, faites comme chez vous ».
Nous finissons donc tous très ému, avec les larmes aux yeux avant de partager un dernier repas en famille, l’atmosphère est joyeuse et le bonheur peut se sentir dans la pièce.
Il nous offrira une carte à chacun avec un petit mot plein de bonté et de tendresse. Même aujourd’hui, nous n’en revenons toujours pas de la manière avec laquelle nous avons été accueillis !

Expliquer ce passage de notre périple est très difficile, car il est compliqué de poser des mots sur les sentiments de ces moments hors du temps et complètement magique. Une chose est sûre, nous ne sommes pas près d’oublier Victor et Silvia. En quatre jours, ils font parties pleinement de la famille et seront sans aucun doute l’une des plus belles rencontres de notre voyage. La bonté humaine à l’état pure !!!!!

 

 

 

 

Le matin de notre départ, la météo n’est vraiment pas au rendez-vous. Vent, pluie et froid font de nouveau leur apparition, il semble que cela soit prévu pour toute la journée. C’est à ce moment-là que Victor essai une dernière tentative : « Il ne fait pas beau, ne prenez pas de risque, restez là jusqu’à demain matin ! ». Mais nous devons reprendre la route… Ahaha il nous aura bien fait rire. Sacré Victor !!